Suite à une transition professionnelle en 2010, Estelle ressent le besoin de se réaliser artistiquement et choisit instinctivement la peinture. Dans un premier temps, elle reçoit un très bon accueil de son entourage.

Arrive ensuite des avis plus que bienveillants de professionnels, se concrétisant par une première exposition à Angers puis Dieppe, Toulouse, Orléans, Bordeaux... Reconnaissance également en 2015 au concours du Luxembourg Art Prize avec une critique d’art très prometteuse…

Déchirurgie

La Mort Rôde

Le Mythe de Sisyphe